Chateauneuf du Pape - Vins - Domaine Les Cailloux - André Brunel

Blog

Quand boire mon vin

Quand boire mon vin

Cave à vin

Lorsque vous en avez envie ;-)

La première fonction d’un vin est d’être bu, pas d’être entreposé pendant des dizaines d’années sur une étagère jusqu’à qu’il soit justement… imbuvable.
Il est néanmoins vrai que le vin évolue en vieillissant et qu’il existe une fenêtre plus ou moins large auquel il est à son « apogée ».

A ceci une remarque : l’apogée n’est pas forcément la même pour tout le monde et si vous aimez les vins jeunes, n’hésitez pas à les boire…jeunes. Cela ne fera pas de mal au commerce.
Certains vins sont néanmoins bonifiés par quelques années de garde (arômes plus complexes, tanins plus fins, etc…) et certaines règles doivent être respectées si vous voulez pleinement en profiter :

  • Faire confiance à la personne qui vous l’a vendu, notamment s’il s’agit du vigneron. Personne mieux que lui ne connaît les caractéristiques de son vin, le potentiel de garde du millésime… ;
  • S’équiper d’une bonne cave : la capacité de garde ne sera pas la même dans une cave maintenue à température constante et hors vibration que dans votre placard ou sous votre évier ;
  • Acheter au moins un carton (ce n’est pas que ma fibre commerciale qui parle) : cela vous permettra de goûter régulièrement le vin et donc de savoir quand celui-ci est prêt.

Derniers points (plus classiques ceux-là) :

  • Un vin avec un degré d’alcool assez élevé (14° par exemple) et tannique aura plus de chances de bien vieillir qu’un vin léger et peu structuré ;
  • Si vous souhaitez acheter des bouteilles pour une longue garde (année de naissance d’un enfant par exemple), mieux vaut privilégier les contenants plus grands du type magnum (1.5L) ou Jeroboam (3L) : le vin évolue mieux et la présentation n’en sera que plus flatteuse lorsque vous déciderez de l’ouvrir.

Bonnes dégustations…

Votre commentaire

* champ obligatoire